AccueilRechercherFAQMembresGroupesConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Les morts n'ont par leur mot à dire... [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les morts n'ont par leur mot à dire... [Libre]   Mer 7 Oct - 10:45

    Quelques gouttes de pluie venaient percer le ciel et son atmosphère suffocante. Les nuages grisâtres rendaient le lieu nostalgique. Le soleil, caché derrière ses derniers, n'apparaissait pas alors qu'il aurait dû en être à son zénith. Et moi, je marchais, entre les dédales de ce cimetière. Je ne savais pas dans quelle partie j'étais -et je m'en fichais totalement d'ailleurs-, je savais juste que j'en avais marre de marcher; alors je me suis assise, sur une tombe. Et le respect des morts me direz-vous? Ce n'était sûrement pas eux qui allaient se plaindre, et puis là où ils étaient, leur fierté ne leur servait à rien. Le vent soufflait dans mes poils. Ces râles pouvaient paraître normales, mais pas pour moi car de mon côté je l'entendais, lui, mon bien-aimé, dans un murmure qui perdait dans la brise.

    «Tu m'as manqué tu sais...»

    J'ai alors commencé à lui parler longuement, de tout et de rien, il me tenait compagnie chaque fois que je le désirais. Les gens me prennent souvent pour une folle, leur ignorance en est navrante. Puis, la voix de la seule personne que j'avais pu un jour aimer se fit plus présente:

    «Tu n'es plus seule on dirait.»

    Son ton dénoué de tout sentiment, comme lorsque l'on fait une simple constatation. Je me retourna rapidement. En effet, quelqu'un était-là, à l'entrée du cimetière. J'émis un grognement sourd venant de mon ventre et sortant par ma gueule après avoir parcouru tout mon corps.

Revenir en haut Aller en bas
Dark Lady [1/2]
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2012
Age : 22
Nom du loup/ve ou chien/ne :
Date d'inscription : 05/08/2007

Feuille de personnage
Votre loup: Darkshine
Sa meute: Rubis
Son rang: Dominante

MessageSujet: Re: Les morts n'ont par leur mot à dire... [Libre]   Mer 7 Oct - 11:32

    Il est vrai que les autres ont un jugement assez strict sur ceux qui sortent un temps soit peu de la normal. Et j'avais toujours alimenter une haine sans egard contre ceux_là, ceux qui jugeaient sans connaître. Sans savoir. Sans même entrevoir ... Qu'est ce que la normalité a par le refflet utopie trouble, imaginaire et si lointaine ? Si les gens sont assez timbrée pour s'imaginer qu'être normal existe, alors pourquoi rejeter ceux qui sont décrit comme "fous" ?
    A vrai dire, je n'ai jamais réelement fait parti des "autres" car moi, on m'a toujours jugé trop fou pour avoir l'honneur de me tenir en leur compagnie. Mais les compagnie ils peuvent se la mettre où je pense ! Depuis quand, moi, Maybe Crash, je devrais être accidue a les compagnie canine ?? Depuis quand, moi, j'étais sociable ?? Pfff ... En fait, c'est surement le monde entier qui est fous ! Pfff ...

    Je levais legerement la tête, apercevant les gros nuages noir si agressif et terrifiant qui menacaient a tous moment d'exploser au dessus de nos pauvres petites tête si fragile. Pourtant, moi, ils ne me faisaient pas peur. Loin de la même ! Alors je continuais de les fixer, les soutenant du regard, ne voulant pas scier face a eux. Je ne m'arrêtais pas pour autant de marcher, laissant mes pas de guider au travers des terres où j'avais toujours vécu, où j'étais né ...

    C'est alors que j'entendis a une centaine de mètres de moi une voix trés douce, trés féminine. Alors, je bassais enfin mon regard, me rendant compte que mes pas m'avaient ammené jusqu'au cimitière. Je regardais au loin, tentant de savoir si j'avais déjà rencontrer la propriétaire de cette jolie voix, et surtout de savoir avec qui elle parlait. Pourtant, même en scrutant les pierres tombales, je ne vus qu'une petite louve blanche entretenant un monologue sans queue ni tête ... Je m'aprochais encore et d'un ton rauque et rêmplis d'assurance comme j'en ai toujours eu l'habitude je la mis en garde :
    -Les adepte des monologues extérieur sont trés mal vus par ici. On pourrait dire qu'ils sont considéré comme fous ...
    Je m'approchais encore jusqu'a m'asseoir a 3 mètres d'elle. Pourquoi tant de confiance en moi ? Car je savais pertinement qu'elle ne me ferait rien. Elle n'avait pas l'air d'être une louve des plus agressive et de toutes façon elle n'en aurait pas les capacités : j'était plus grand qu'elle d'une bonne dixaine de centimètres et j'était bien plus imposant que cette petite demoisselle même si mon pelage ni était pour rien ...

_________________
Hommage à Sucette ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://namenlosa.deviantart.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les morts n'ont par leur mot à dire... [Libre]   Jeu 8 Oct - 2:30

    L'inconnu s'approcha. Chez lui on remarquait tout de suite sa taille, très grande, et surtout imposante, enfin, comparée à la mienne. Ce devait être quelqu'un de sûr de lui à la manière à sa voix et tout ces petits détails, mais que faisait-il ici?
    Moi, je voulais être seule, je voulais toujours être seule, ce n'était qu'ainsi que je me sentais bien. Le monde me semblait alors un peu moins cruel... en apparence. Je scrutais le husky , comme si on aurait pu lire en lui. Rien. Je perçu le ton lointain de celui avec qui je parlais avant l'arrivée de ce nouveau venu.


    «Je vais devoir y aller, je te laisse t'amuser...»

    Il avait dit ça comme s'il sortait une bonne blague, je détestais qu'il s'adresse à moi de cette façon. A croire qu'il pensait que j'attaquais tout ce qui bougeait, n'importe quoi.

    «C'est ça casse toi!»

    Puis mon attention revint sur le le chien noir et blanc. Ah ouais, c'est vrai, les propos pouvaient porter à confusion.

    «Euh non, c'est pas ce que je voulais dire.»

    Un peu de compagnie ne faisait de mal à personne, et moi ça me sortirait de mon univers lugubre où je discute avec quelqu'un que personne n'entends ni voit. Le problème c'est que je n'ai aucune idée de ce que l'on dit ou pas dans une conversation normale. Bah... j'allais bien le découvrir. Je tâtais d'une patte un endroit où la terre avait été fraîchement retournée.

    «Les cadavres pullulent ces temps-ci.»
Revenir en haut Aller en bas
Dark Lady [1/2]
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2012
Age : 22
Nom du loup/ve ou chien/ne :
Date d'inscription : 05/08/2007

Feuille de personnage
Votre loup: Darkshine
Sa meute: Rubis
Son rang: Dominante

MessageSujet: Re: Les morts n'ont par leur mot à dire... [Libre]   Jeu 8 Oct - 11:06

    Petit, j'étais tous ce qu'il y a de plus adorable. A vrai dire, j'étais le souffre-douleur de mon frère. Tout était bon pour me mordre, me griffer, me jeter a terre ou me haïrir. Je n'ai jamais vraiment compris cette haine. En faite, ma mère est partie trés tôt et mon père est de suite tomber dans une deprission ; donc on dira que nous n'avons pas eu de presence parental, que ce soit maternel ou paternel. Mon frère et partie rejoindre ma mère seulement quelques semaines plus tard. J'ai dû m'occuper de mon père. Seul. Et j'en ai baver. Seul.
    Petit, j'était tous ce qu'il y avait de plus adorable dans la mesure où je n'ai jamais cotoyer d'autres jeunes. Je suis rapidement devenu indépandant. J'ai tous fait pour mon père malgré toutes mes deceptions. Je ferais tous pour ceux que j'aime. Mais, sincerement, pour proteger les autres il faudrais déjà qu je connaise d'autre canidé que mon père, mon frère, ma mère, ou la dominante. Il faudrais d'abord que je sois sociable. Et que j'apprecie la compagnie d'autrui, que j'apprecie un canidé serais déjà extraordinaire ! Car je me lasse vite. Il faut savoir me captivé, m'hypnotisé pour peut-être avoir une chance que je remballe mon agressivité.

    Je relevai ma tête vers le ciel, fixant de nouveau les épais nuages noirs. Alors, des gouttes se mirent a tomber sur mon museau encore sanguignolant de mon dernier repas.
    -Je ne ferrais aucun commentaires vu que plusieurs d'eentre eux sont ici par ma faute ...
    Doucement, mes yeux redescendirent vers mon interlocutrice. Je la fixais, tels que j'avais fixer les nuages a peine dix minutes auparavant, scrutant chacune des partie de son corp visible de mon poste. Je sais parfaitement que ceci était affreusement impolis, trés impudique et surtout mal placé mais je m'en contre-fichais. Je faisais ce qu'il me plaisais et tant pis pour les autres ! Si cela ne leur plaisait pas qu'il me le dise et je leur repondrais a ma façon !

_________________
Hommage à Sucette ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://namenlosa.deviantart.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les morts n'ont par leur mot à dire... [Libre]   Dim 11 Oct - 3:12

    Une première goutte, une seconde, puis ce fut le déluge. L'épée de Damoclès qui jusqu'alors trônait au-dessus de nos têtes venait de s'abattre brutalement. Le ciel, silencieux, pleurait. Il n'y avait ni orage ni coups de tonnerre, juste d'immenses nuages sombres recouvrant ce plafond, s'étendant jusqu'à l'horizon et plus loin qui sait? Ainsi que cette pluie, froide. Mon pelage trempé était plaqué contre mon corps. L'eau ne me dérangeait pas, elle ne m'avait jamais dérangée, cela semblait être aussi le cas pour cet inconnu, enfin je crois... Chaque gouttelette qui venait s'écraser rendait la terre encore un peu plus boueuse. Le temps correspondait au lieu et le lieu à moi. Je ne parlais pas, le husky non plus apparemment. Le silence ne me dérangeait pas. Y'en a que ça gêne, pourtant c'est une chose naturelle, comme la mort, alors pourquoi en avoir peur? Je ne connaissais pas le nom de mon interlocuteur. Enfin, interlocuteur si l'on peut dire car il n'y avait pas vraiment de conversation. Lui non plus ne connaissait pas le mien, de toutes façons je n'en avait rien à foutre. Je ne le reverrais probablement plus jamais, et demain, il ne serait plus qu'un souvenir parmi tant d'autre dans mon esprit. Je fixais un instant les tombes.

    «Si cela continue nous n'aurons même plus de place ici pour quand ce sera notre tour... Les morts ne sont pas conscients de la chance qu'ils ont de l'être. Une fois de l'autre côté, plus rien n'a d'importance, je les envies parfois.»
Revenir en haut Aller en bas
Dark Lady [1/2]
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2012
Age : 22
Nom du loup/ve ou chien/ne :
Date d'inscription : 05/08/2007

Feuille de personnage
Votre loup: Darkshine
Sa meute: Rubis
Son rang: Dominante

MessageSujet: Re: Les morts n'ont par leur mot à dire... [Libre]   Dim 11 Oct - 6:03

    Le bruit entêtant du fracas des gouttes d'eau contre le sol sec et caillouteux du cimetière. Si sec que toute l'eau ne peu s'y infiltrer et que de petits torrents d'eau boueuse de forme peu à peule long des tombes implantée en slalom. Il semblerait qu'a l'origine celle-ci furent disposée en belle lignes bien parallèle mais que les mort s'intensifièrent tellement qu'on fut contraint d'entrerer les morts là où il y avait de la place, n'importe où ...
    Depuis déjà dix bonnes minutes que je restais immobile. Sanns parler. Sans même secouer machinalement ma tête lorsque des gouttes me tombaient dans les yeux. Je ne bougeai pas, le regard fixer sur les nuages sombre et tenebreux. Alors, je me decida enfin à repondre a la jeune louve en face de moi. Elle ne comprennait rien à la vie ...
    -Le jour où mon coeur cessera de battre ne sera que l'officialisation de ma mort, car je le suis depuis bien longtemps ...
    Je n'ai jamais été trés causant, et, sincerement, c'était la toute première fois que je parlais autant avec un canidé sans montrer aucune trace d'agressivité notoire. Car j'ai toujours été agressif de nature. Et c'est dans ma nature d'être agressif, même s'il n'y a aucune raison de l'être. Le monde est pourri il faut savoir se defendre avant d'être attaqué, il faut savoir attaquer avant l'autre.Dans ce monde, c'est la loi du plus fort et les faible n'y on pas leur place ...

_________________
Hommage à Sucette ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://namenlosa.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les morts n'ont par leur mot à dire... [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les morts n'ont par leur mot à dire... [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tuto pour peindre les morts.
» [morts vivants] WIP de fond de tiroir
» Haiti/cyclone : Le bilan des victimes de Hanna passe à 61 morts
» Ce que les enfants pensent de leur père!!!
» guerrier des morts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Corbeille :: Corbeille-
Sauter vers: